{ Caeroesi Cosmogonia }

PRÉSENTATION D’UNE ÉTUDE SUR LA COSMOGONIE ANTIQUE DE LA CHIÈRS

Caeroesi, peuple antique d’origine belge dont le territoire était situé entre les vallées de la Meuse & de la Moselle. La rivière Chiers en garde le nom, ainsi que la région belge du Carolgau, nord du département de la Meuse en France.

mosae cosmogonia_Page_01

Cosmogonie (du grec cosmo-monde & gon-en­gendrer) est définie comme un système de la formation de l’Univers. Elle se distingue de la cosmologie, qui est la science des lois générales par lesquelles le monde physique est gouverné. Des récits oraux de cosmogonie fondent presque toutes les religions et sociétés traditionnelles, mais de nombreux traités sur les origines possibles de l’univers ont aussi été écrits par des philosophes ou des penseurs scientifiques (ex : Cosmogonie d’Hésiode, Cosmogonie de Buffon). Des milliers de légendes de création du monde et de récits cosmogoniques traditionnels relatifs aux origines du monde, des dieux ou des institutions, appartiennent à la catégorie des mythes fondateurs. Les figures idéales et les modèles intemporels y ont donc une place importante. La variété des récits de création du monde, à travers leurs théories des origines, semble aussi exprimer le besoin immuable de décrire et peut-être justifier les transformations radicales du monde observable, de la Terre et de la société humaine. Mircea Eliade voit dans la cosmogonie le modèle exemplaire de toute manière de faire ; une sorte de modèle archétypal de la création, l’univers étant le « chef-d’œuvre » d’un ou plusieurs créateurs offert comme modèle aux hommes.

Les croyance antique sur le rapport entre une race préhistorique de géants & la race rouge des rois sacrés par dieu. L’origine & l’application des systèmes spirituels antiques de nos régions dans leurs contextes historique et géographique ainsi que la découverte du secret des secret connu des initiés rois & présidents. La région mosane belgo-française va révéler sa fonction antique & ses croyances celtique, gothique, romaine, grec & égyptienne. La trame des recherches repose sur des textes anciens, l’étymologie, la toponymie & sur les restes archéologique encore visibles de nos jours (enfin ce qui ne nous est pas caché).

mosae cosmogonia_Page_04.

 Stenay est vieille, Lohéreigne est jeuneRecherche de l’antique tombeau des premiers rois juxtaposé au puits des sacrifices & de leur secret gardé par eux même, leur ancêtre, un géant démesuré. Explication du fil rouge : Il est au milieu de vous & vous le le connaissez pas. (Jean I – 26), Jean = Géant, voir dernière page de l’ouvrage. Mise à jour d’un secret d’initiés, patrimoine de l’humanité (un géant avéré par Charles de Lorraine) & explication du sens des croyances antiques de la région Mosane. Les bases de notre culture expliquées avec des pierres gravées & édifices encore visibles de nos jours mais oubliés.


V.I.T.R.I.O.L. : Visite Intérieur de la Terre Rectifie la Pierre Cachée. Concept de la cosmogonie. Les éléments du plateau de Gizeh est à – 12000 ans la réplique sur terre de la constellation d’Orlon, constellation du lion (sphinx), les édifices sur terre sont disposés avec les proportion & la géométrie des étoiles dans le ciel, le Nil étant la voie lactée & les pyramides, étoiles principales. La Cosmogonie est donc l’application d’une théorie spatio-temporelle inscrite sur terre. Le marquage d’éléments divins sur terre. mosae cosmogonia_Page_03 Géographie du nord de la Meuse Belgo-Française, la Gaume, Vallée de la Chière & des Thonnes. Historique général, celtique, romain, gothique, mérovingien, Austrasie, présentation des premiers rois, traces de Pépin de Landen à Mt Sasset (Monument des Monuments), même configuration que Herstal & Jupille Liège (Pépin de Herstal) & extinction des mérovingiens par les Carolingiens & conséquences sur la dynastie française.


Éléments cosmogoniques de la Chière: Gérouville : Etymologie : Hieronis Villa / Lucus, Temple au soleil Visite des lieux antiques (un pré), description historique à partir d’une carte détallée de F. Liénard dans la Topographie de la Meuse 1850. Présentation du temple avec plan & vue de gravures de Jeantin dans son Manuel de la Meuse 1850. Vues dans la Basilique d’Avioth (5 km) au sud de pierres de la basilique venant du Temple. Explication fonctionnelle, lieu de sacrifices journaliers au nom des divinités, animaux & humains. Présence d’un puits victimaire.

mosae cosmogonia_Page_05


St+Walfroy / La Ferté : Ermitage de ST+Walfroy, de l’antique colosse de Diane Arduina, protectrice des Ardennes, Lieu de dévotion païen très populaire dédié à la lune, démoli par ST+Walfroy au nom du christianisme. Scépulture et fin de l’histoire du personnage. Visite des lieux actuels, présentation de l’antique Autel, centre du Lieu.


Montmédy : Etymologie : Madiencis Mercurius : Lieu dédié à Mercure Présentation de la citadelle du « Rocher », de la citadelle & de l’autel de l’église ST+Martin, explication de ST+Walfroy qui démoli l’idolatrie païenne antique pour en faire un lieu dédié à Notre+Dame.

mosae cosmogonia_Page_08


Juvigny : Etymologie : Joviacum Ignis. Lieu dédié à Jupiter, un des plus anciens Lieux de cultes avérés de la région. Explication générique d’un autel à Jupitel, sa fonction, comment se déroulait les rituels. Présentation sur les lieux, autel de l’Eglise ST+Denis.

Jupille, à quelques kilomètres, au sud entre Dun Sur Meuse & Stenay.

Screen shot 2015-03-26 at 18.48.28


Virton : Etymologie : Veneris Donum Antique Temple à Venus. Explication générique du lieu. Présentation de l’autel ST+Denis, lieu supposé de l’antique temple. mosae cosmogonia_Page_11


Marville : Etymologie : Martis Villa Présentation de l’antique autel à Mars encore visible, Chapelle ST+Hilaire, comparaison avec une gravure de 1850 du Manuel de la Meuse (Jeantin), explication sommaire des lieux dédiés à Mars & des sacrifices culturels.


Stenay : Etymologie : Sadorn Tan Den, Homme du Feu de Saturne Présentation & visite du lieu, du Siège des Eubages (Caste druidiques la plus importante). Lieu des Lieux de la cosmogonie en place, du puits victimaire, de la fonction divinatoire du lieu utilisé pour la divination annuelle des rois de France & encore à l’heure actuelle pour certains présidents. Histoire de la découverte des Lieux, crypte de l’antique oratoire de la capitale de l’Australie. Retrouvée fin du XVIIe S, le Temple de Saturne, Eglise ST+Eloi puis Eglise ST+Dagobert… & enfin musée Européen de la Bière. Endroit exploité pour les divinations, Lieu des Lieux pour les anciens, Lieu Sacré, inscrite par une trace, une relique Unique & une Pierre de Sator lisible dans tous les sens, exercice graphique d’initiés. Marquage d’un endroit particulièrement important sur terre, citation d’autres pierres de sator : Pompei, Rennes le Château, … Vue dans sa globalité & sur une carte les éléments composant la cosmogonie, apparition de la géométrie. Découverte de la prouesse technique & visionnaire.


image

La Race Mérovigienne, origine indo-européenne, Saliens, Pharamond, légende de sa mère accouplée à Neptune, Mérovée, Childebert, Clovis (Ier roi Chrétien) pourquoi ? Pour le coup de pub en rentrant dans la postérité, abandon d’une culture pour une autre émergeante, comme Constentin.

Création de l’Austrasie, partage des terres de la France & présentation sommaire des premiers rois. Brève histoire de Dagobert 2 qui fût le dernier roi mérovingien au profit de leurs cousin (les sangs impurs), changement majeur & conséquences dans la dynastie des rois de France.

Retour à Stenay, au Musée de la Bière lisant la vie de Sigisbert, découvrant la dernière page du livre indiquant la présence du tombeau d’un géant depuis toujours. A côté de la crypte du trône des Eubages, une autre crypte adjacente d’une maçonnerie « parfaite » & solide, dans la crypte de l’antique oratoire ST+Dagobert, une table & 3 sièges de pierres, sont assis les corps des trois premiers rois d’Australie, Rois Francs, descendants directs de Clovis : Sigisbert, Thibert ou Theodebald & Thierry, dans une construction hermétique & inviolable tant « bien faite », étudiée, une « Loge Parfaite », enterrés comme Charlemagne à Aix, attendant que le géant, leur ancêtre se réveille. Retour sur la première page de la Vie de Sigisbert (JEAN) > GEANT, il est parmi nous & nous ne ne le connaît pas. Le corps est attesté par des reliques qui sont parties au XVIIIe S, lors de fouilles au Musée de Nancy, la dentition & la taille des os  était « hors normes ». Epilogue : Descendons nous de « gens » très grands ? De quelle origine étaient-ils ? Sans apports de réponses.


CARNET DE RECHERCHES SUR STENAY


Sources : Le Révérant Père Vincent de Nancy : Histoire fidèle de ST +Sigisbert avec un abrégé de la vie du roi Dagobert Rois d’Austrasie(1702), Œuvre de J-F-L Jeantin, Lienard, Schaudel (Archéologie & description de la Meuse & des Wöepvres – 1850), G. de Sède, E. Van Buren, Manuels Maçonniques & Rose+Croix, Le Serpent Rouge, Catulaire de l’Abbaye d’Orval, J. Bertholet (1760), G. de Tours, A. Bazin (1862), Journal des Savants 1862, Société d’Archéologie Lorraine 1903, Nouvelle description de la France 1754, Victor C*** de Stenay 1873, ST+Bernard, Malachie, Prophéties les plus antiques 1870, Le Roi des Lys (Prophétie des Rois de France) 1871, Iconographie chrétienne de dideron 1840, J-P Bourré, l’Abbé Boudet (La Vraie langue Celtique), H. Lincoln, sacrafeminæ.org (le Mystére des Vierges Noires).


Daniël Hœberg (C)2015


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s